L'Eglise St Pierre


Construite aux 15ème et 16ème siècles, l'église Saint Pierre est en forme de croix latine : 3 nefs, 2 transepts et un chœur.
Le chœur est du 15ème siècle et sa décoration d'époque classique. Les 3 nefs datent du 16ème siècle et la nef centrale mesure 37m sur 20 m.

Tout autour de l'église de magnifiques vitraux représentent les patrons des différentes chapelles de la paroisse et les noms des donateurs.
Une fausse gargouille représentant une laveuse à genoux avec son chien, rappelle la légende des aboyeuses de Josselin.

Pour plus d'informations sur l'Église, cliquez ici



Les Chapelles


Chapelle Ste Suzanne

Fondée au 16ème siècle par les Seigneurs de Tromeur, la chapelle possède une nef unique et un chœur gothique flamboyant. On peut y admirer une exposition d'habits sacerdotaux de la paroisse de Sérent. En 1837, des restes de fresques représentant des scènes de croisades sont découverts. Près de la chapelle se trouve un calvaire à table d'offrande du 17ème siècle souvent confondu avec un calvaire autel. Les fidèles disposaient sur ces tables des offrandes en nature, non pas pour les impôts du clergé, mais pour le "Général", c'est-à-dire le conseil des paroissiens. Les denrées offertes étaient vendues aux enchères et contribuaient à l'enrichissement du patrimoine de la communauté. Ces monuments sont un parfait témoignage de la participation collective à la constitution du bien de la paroisse.

Pour en découvrir davantage sur la chapelle St Suzanne, cliquez ici

Chapelle St Jacques

La chapelle Saint Jacques date du 17ème siècle. On ne connaît pas les auteurs de cette construction. Elle est bâtie en granit et possède un enclos. Un blason y est représenté, mais les armes dessinées restent encore non identifiées. La chapelle abrite une statue du Christ en Bois du 16ème siècle et une statue de Saint Jacques en habit de pèlerin, en bois polychrome du 17ème siècle.

Pour en découvrir davantage sur la chapelle St Jacques, cliquez ici

Chapelle St Symphorien

Cette chapelle, construite en granit, date de 1575. On peut y voir une statue de Saint Symphorien en bois polychrome du 16ème siècle, une table de communion en bois du 17ème siècle, ainsi qu'une statue de la Vierge à l'Enfant en bois du 16ème siècle.

Pour en découvrir davantage sur la chapelle St Symphorien, cliquez ici


Chapelle St Barnabé

La chapelle Saint Barnabé date du 17ème siècle, elle appartenait aux seigneurs de la Ville Quélo. Elle est construite en schiste et en granit sur un plan allongé. La chapelle abrite une statue classée de Saint Louis en bois polychrome du 18ème siècle, un tableau représentant la vie de Saint Barnabé datant du 17ème siècle, une statue de Sainte Agathe et coffre en bois du 18ème siècle.

Pour en découvrir davantage sur la chapelle St Barnabé, cliquez ici

Chapelle St Sébastien

Cette chapelle du 17ème siècle est construite en schiste et en granit et enduite partiellement. Elle était entourée d'une clôture en palis et c'est la seule chapelle de la commune à être composée de deux vaisseaux. Elle abrite une statue de Saint Sébastien du 18ème siècle, une statue de Saint Roux du 17ème et une statue d'applique de Saint Fiacre du 16ème siècle. La chapelle Saint Sébastien accueille chaque année des cérémonies religieuses en mémoire aux hommes tombés pendant la seconde guerre mondiale.
Dans le petit cimetière de cette chapelle, sont inhumés les corps de deux parachutistes Roger Vautelin et Louis Arcille dit Mariani, tués lors d'une patrouille allemande, alors qu'ils se cachaient dans les landes de Pinieux.
A voir également, le calvaire de la chapelle.

Pour en découvrir davantage sur la chapelle St Sébastien, cliquez ici


Chapelle Notre Dame de Toutes Aides

Elle est construite au 17ème siècle, en schiste et en granit. Elle abrite une armoire de sacristie du 18ème siècle, une statue d'applique de la Vierge à l'Enfant du 16ème siècle, une autre de Saint Guérin datant du 17ème et une statue de Sainte Anne du 16ème siècle.

Pour en découvrir davantage sur la chapelle Notre Dame de Toutes Aides, cliquez ici

 



Le monument du MaquisMonumentdumaquis Serent

 

Sur la route tranquille et sinueuse de Sérent à St Marcel, on peut voir, depuis longtemps, un important monument commémoratif qui se dresse face aux fermes de la Nouëtte et du Parc.
Cet édifice en granit dont la première pierre fut posée par le Général de Gaulle le 27 Juillet 1947 - M. Jean Roy étant maire - est un monument de la Résistance BRETONNE érigé à proximité d'un terrain de parachutage homologué dès février 1943 et face à la ferme de la Nouëtte, laquelle fut mise spontanément à disposition par la famille Pondard.

S'y installèrent, aux premiers jours de juin 1944, les responsables FFI de la résistance du Morbihan, le colonel Morice et, au fur et à mesure des parachutages, l'Etat Major du 2ème régiment des chasseurs parachutistes SAS venant d'Angleterre ainsi que le colonel Bourgoin. S'y rassemblèrent, en une dizaine de jours, deux mille résistants et deux cents parachutistes.

L'inévitable accrochage avec les Allemands eut lieu le dimanche 18 juin 1944 au matin. Il se termina peu avant minuit, le combat s'étant déroulé en limite des deux communes et principalement sur St Marcel d'où fut lancée l'attaque.
Ce monument symbolise un évènement tragique et historique et invite chacun à un devoir de mémoire envers ceux qui tombèrent sous les balles ce jour-là, au nom du patriotisme et de la LIBERTE, soit 21 résistants et 8 parachutistes.
Une importante cérémonie commémorative et religieuse s'y déroule chaque année en juin, regroupant, avec l'Amicale Départementale FFI, la Municipalité et les associations patriotiques locales et voisines.

Marcel Trégaro
Président de la FFI-CVR

 


La Croix des parachutistes

croixdesparachutistes Serent
Trois jours après le combat de Saint Marcel, le mercredi 21 juin 1944, une patrouille allemande découvre une dizaine de parachutistes et de patriotes réfugiés dans une maison abandonnée sur les ardoisières de Pinieux, en Sérent. Au cours du combat, deux parachutistes, Roger Vautelin de Joinville le Pont et l'aspirant Louis Arcille, dit "François Mariani" de New York, sont tués. Les corps seront découverts le 26 juin par le personnel de la croix rouge dans la carrière de Cadieu. A la demande des familles, les corps sont inhumés dans le petit cimetière de la chapelle des haies en Sérent. La croix des parachutistes est un hommage à ces hommes.











Liens utiles

Plan interactif

Mairie de Sérent

15 rue du Général de Kerhué
56460 Sérent

02 97 75 93 57

Envoyez-nous un e-mail